Comment vaincre ses crises d'angoisses


Il arrive parfois que l'on se sente pas bien, que nos peurs prennent le dessus et parfois pire, que nos émotions nous submergent et se transforment en crise d'angoisses.


Quand on est en crise d'angoisse, on aimerait se sentir réconforté, rassurer et aussi enlacé par les personnes que l'on aime. Mais parfois les crises d'angoisses se déclenchent lorsque nous sommes seul.


Souvent le soir avant d'aller se coucher ou la nuit, il arrive que certaines personnes soit sujettent à l'angoisse et donc à l'insomnie ou au réveil nocturne qui pousse à cogiter et enmène à la crise d'angoisse.


Ce phénomène peut s'expliquer par le fait que la journée, notre attention est focalisée sur les tâches du quotidien et que le soir, avant d'aller se coucher ou la nuit le cerveau dois se relâcher pour se reposer et c'est là alors que toutes les pensées arrivent en même temps et s'enchaînent en allant de pire en pire dans la négativité jusqu'à déclencher une crise d'angoisse.


Il y a plusieurs sensations lors d'une crise d'angoisse. On peut ressentir un point dans la poitrine, mal de tête, sensation de souffle coupé, peur intérieure, sensation de mourir, contraction musculaire, pression dans le plexus solaire ...


Concernant les remèdes des crises d'angoisses, il en existe, mais il y en a qui fonctionnent et qui doivent être adaptés en fonction des différents degrés.


Je dirais que l'on peux apprendre à gérer ses crises, puis les diminuer jusqu'à les stopper. Si les crises sont vraiment forte, voir même de passer à de la tétanie, on peut alors consulter un thérapeute, hypnotiseur ou coach qualifié pour déceler le problème plus profond qui se cache derrière les crises.


Si vous avez fait de l'hypnose et que ça n'a pas marché, je suggérerais d'essayer les soins énergétiques (par une personne renommée dans le métier) et de refaire plusieurs séances. On peut aussi essayer la sofrologie (mais c'est long les résultats), d'acuponcture, méthode Poyet ... Comme je le dis souvent, il faut persister pour avoir du résultat.


Ensuite, un coach en développement personnel qualifié peut vous accompagner pour travailler sur la base du problème, trouver la source et irradiquer le problème. Même si cela représente un coût, vous gagnerez du temps et vous allez apprendre plein de fonctionnement sur votre corps.


Pour ce qui est des crises légères à moyenne et que vous pensez vous en sortir seul, vous pouvez travailler sur ces exercices suivant:


La pensée positive:


Bien souvent les crises d'angoisses viennent de nos peurs, nos peurs sont dirigées par notre égo et comme on le sait notre égo est le roi de la négativité.

Notre égo est la petite voix en nous qui nous rabaisse et nous fait un discours intérieur négatif !

Je proposerais donc de travailler la pensée positive en commençant par se reprendre à chaque fois qu'on commence à avoir cette petite voix qui nous parle dans notre tête.

Plus vous serez dompter votre égo, plus il diminuera donc plus vous reprendrez du pouvoir personnel et moins vous aurez des angoisses. Dès que vous vous surprenez à parler négativement c'est votre égo donc vous n'avez cas l'ignorer. (cool un poids en moins ! ;) ).


Une angoisse vient d'un manque de sécurité inconsciente ou consciente ou d'un traumatisme passé. Si nous venons à trouver la source de l'angoisse alors on éradiquera toutes les pensées négatives qui nous provoque cette crise.


Vous pouvez essayer de remonter à la source en vous posant ces bonnes questions:


Exercice:

Qu'est-ce que m'évoquent ces crises d'angoisses ?

" je suis angoissée car j'ai peur de ne pas gérer ma vie".

- Et encore ! Qu'est-ce qui me fais peur dans le fait de pas savoir gérer ma vie ?

- "j'ai peur de ne pas être à la hauteur ..."

- Et encore ! Qu'est que j'ai peur au fond de moi de ne pas être à la hauteur ?

- Peux être de ne pas être aimé et reconnu de mes proches etc ...

Vous devez décortiquer le problème ... Vous partez de la base et vous descendez jusqu'à trouver la source. ( Le mieux est de le faire par écris car votre égo vous empêchera de trouver la source et vous distrayera à la moindre occasion.

Donc si vous trouvez par exemple le manque d'amour comme source du problème vous devez donc travailler sur l'amour de vous pour guérir cette angoisses et tout ce qu'il l'accompagne.


Si vos angoisses proviennent d'un traumatisme comme par exemple un accident de voiture ou un viol, on peut alors aller faire de l'hypnose pour reprogrammer le subconscient et modifié la scène du trauma. Dans des cas comme ceux-ci je conseillerais d'aller voir un professionnel compétent !

Je proposerais également de faire de la cohérence cardiaque, une application super bien sur Iphone est " respi relax ". Pour vous entrainer à gérer votre respiration.

3 minutes au réveil et 3 minutes le soir pendant 1 mois et notez les résultats. En cas de crise vous serez gérer votre respiration pour faire revenir votre rythme cardiaque à la normal. Pour les plus expert vous pouvez faire de la méditation.


Dans les conseils un peu plus spirituels mais où j'ai observé du résultat sur mes coaching, je suggère souvent de poser l'intention non pas sur le fait de faire des crises mais plus sur le fait de guérir et de trouver une solution. Quand je dis poser une intention, je ne veux pas seulement dire le penser. Je parle d'auto-suggestion.

Certains vont passer par la prière à l'univers, d'autres vont se le répéter chaque matin. Vous devez vous imaginez et ressentir en vous tous les jours, comme si vous étiez une personne nouvelle sûre d'elle et sereine. Plus vous focaliserez votre attention sur ce que vous voulez, plus l'univers vous guidera sur le chemin de la paix intérieur et de la guérison. (Concept de l'attraction) car bien souvent on essaye mille remèdes mais dans notre tête on se considère encore angoissé.


Il faut 90 jours avant que le cerveau intègre une nouvelle habitude donc se répéter 20 fois par jours " je suis en paix, je vais bien, je suis dans la sereinité " , cela a un impact énorme sur le cerveau et votre réalité ! ( cf article attraction)

En revanche bannissez ce genre de phrase dans l'auto-suggestion "je ne veux plus faire de crise d'angoisse " car le cerveau ne prend pas en compte la négation et se focalisera sur crise d'angoisse ! Et oui c'est compliqué le cerveau !


Dans tous les cas si vous avez besoin de parler de votre cas, je suis diplômée de l'institut des neurosciences de Paris et je suis coach certifié, je peux donc vous accompagner en coaching par skype ou par téléphone. Merci de me contacter à hello@grangeska.com.