MA PROPRE DÉFINITION DE L'AMOUR

Mis à jour : 6 févr. 2018

Ma propre définition de l'Amour


Avant de commencer ma quête en développement personnel, je disais que j’éprouvais de l'amour pour les autres !

Et un jour, une personne m'a dit:

Lui: - " Comment peux tu dire que tu aimes les autres ? "

Moi: - Parce que je fais plein de choses pour eux ...

lui: - Mais aimes-tu faire tout ce que tu fais pour les autres ?

Moi: - Des fois oui, des fois non, pas toujours, comme tout le monde. Des fois on n'a pas le choix, c'est pour ça ! Si on aime on compte pas !


En réalité, je pense que je n’avais aucune notion du mot AMOUR !


Pour moi, aimer voulait tout et rien dire … On dit à la fois que l'on aime ses parents, comme on aimerait son petit ami, son chien, ses amis, les potatoes de Mac Do, faire la fête, sauter en parachute, faire du sport ou encore prendre un bain ...


Dans chacun de ses mots je peux dire " j'aime faire ça ou je t'aime toi " . Et pourtant, est-ce que j'aime mon chat au même titre que le CBO de Mac Donald ? Vous allez me dire, il y a quand même une différence !


J'ai beaucoup observé et analysé les couples s'aimer ! Pour certains, lorsqu'ils commencent à se dire je t'aime, c'est le début des premières disputes, de la jalousie, de la perte de liberté .... Où est l'amour là dedans ? On m'a dit un jour "L'amour ça fait mal" ! Doit-on souffrir pour aimer ? Je croyais que l'amour était léger, sans limite et sans douleur .... "Il frappe sa femme mais, je t'assure qu'il l'aime", "Elle a trompé son mari mais, je te promets qu'elle l'aime".


D'autres couples m'ont dit "Je crois que j'ai trouvé le bon ou la bonne".

Mais ça veut dire quoi le bon ou la bonne ? C'est la bonne ou le bon pourquoi ? Faire des enfants, vivre ensemble toute la vie, nourrire le poisson rouge ? ou c'est le ou la bonne sur l'instant présent ? Qui me dit, je serais la bonne ou le bon toute la vie ? Et si demain je sors de chez moi et je me fais renverser par une voiture et je quitte ce monde ? j'aurais dis pourtant c'est la bonne ou le bon ... ça veut dire que je m'engage à te donner de l'amour toute ma vie ? Est-ce que je suis capable de te promettre ça et de m'y engager ?


A l'inverse, à combien d'échec amoureux avez-vous entendu vos collègues vous dire " bah toute manière c'était pas le bon pour toi on le savait depuis le début " Pas le bon de quoi ? Si Il/elle a été mit sur votre route, vous aviez à apprendre quelque chose. Ils le voient comme un échec, prenez le comme une expérience. ça été le bon à cet instant T sur ce dont vous aviez à travailler de vous ! Mais ça personne l'a compris, sauf vous avec du recul !


Venons-en au " je t'aime ". Il ou elle m'a dit "Je t'aime", je me sens rassurée ! Si il ou elle m'aime, il ne me fera pas de mal ! jamais jamais et ça pour toujours !!! Mais en réalité, notre plus grande crainte est "m'aimeras-t-il/elle une semaine, un mois une année ou toute la vie ? " Je t'aime c'est bien mais, ça ne me dit pas que tu m'aimeras dans 1 seconde, ni demain .... Je t'aime, c'est précaire car c'est dit sur l'instant T, ça ne se renouvelle pas par tacite reconduction .... dans le futur c'est déjà fini ! combien se sont réveillés un matin et ils n'aimaient plus leur boulot, leur partenaire, leur vie .... ?

Et si nous nous marions ? Un mariage prouve son amour pour une éternité ?

Alors faisons un enfant, ça sera une partie de toi et de moi ...

Combien font des enfants dans le but de réconcilier un couple ? Est-ce de l'amour inconditionnel ou égoïste ?


Voilà les questions que j'entends souvent autour de moi !


Toutes ces questions m'amène à sortir le mot amour de son interprêtation !


Et au fond, si j'apprenais à m'aimais, moi, sans attendre l'amour des autres pour être heureux ou heureuse ?


Si je m'aimais inconditionnellement, aurais-je encore ces doutes et ces peurs ?


Voudrais-je encore dire "je t'aime" à l'autre pour que je me sente aimé en retour ?

Serais-je encore jaloux ou jalouse envers mon partenaire ou ma partenaire ? Aurais-je encore peur de perdre les personnes que j'aime ? Aurais-je encore ces doutes ? Et si je suis trahie et que je m'aime que ce passerait-il ?


Un grand philosophe m'a beaucoup fait réfléchir sur la notion d'aimer ! On aime l'autre mais au final le jour où on se sépare, on ne l'aime plus ! On l'a aimé le temps qu'il nous a porté de l'attention, de l'affection et de l'amour. Cet amour est donc égoïste ... On aime l'autre à un instant T et on rentre alors dans un monde d'illusion en s'imaginant que cet instant T durera une éternité ! On attend l'amour de l'autre en retour. Parfois même pour être heureux ! Combien se disent " J'attends de rencontrer le bon ou la bonne pour m'aimer car il ou elle me fera voir la belle personne que je suis " ou alors " sans lui ou elle, je ne suis rien ! " On aime l'autre tant qu'il est avec nous puis dès lors que nos chemins se séparent on décide de ne plus avoir ce même amour ... Si notre partenaire tombe amoureux d'une autre personne, alors on ne possède plus son amour et résultat, c'est notre amour pour lui s'enfuit au grand galop. Etait-ce vraiment de l'amour ?


De même, si on a été blessé où trahi ... On aime, puis on aime plus ... Pire encore, on peut faire souffrir l'autre par amour ! Est-ce ça l'amour ? N'est-ce pas nous que nous percecutons et que nous haïssons au fond ?


J'ai rencontré des personnes qui m'expliquaient que pour elles, leur propre définition de l'amour était par exemple, lors d'une séparation, elles ne vont pas être triste parce qu'elles vont rester seules ou parce qu'elles sont blessés. Elles vont éprouver ce sentiment d'amour inconditionnel du coup, Elles sont sereines car elles acceptent de rendre la liberté à l'autre malgré les circonstances. Elles continus de l'aimer pour la personne qu'il/elle est ! Elles l'aiment en tant qu'être et plus qu'en tant qu'individu ! Elles éprouvent de la compassion pour cette personne et l'aiment au même titre que tout les êtres de la terre. Il n'y a pas de différence entre le CBO de MAC DO et notre petit ami ...


A la première écoute, j'ai été estomaquée d'entendre une telle façon de penser.

Comment peut-on aimer toutes les personnes au même degré ? Honnêtement, je serais vexée d'être aimée de la même manière que les ex de mon copain. ^^ J'ai demandé des explications ! Que l'on m'explique, comment fait-on ? On m'a répondu " J'ai trouvé dans chaque personne quelque chose d'unique ". Mon égo prend le dessus et me dit "ça y est je ne suis plus l'unique ! Ma vie est foutue ! Je n'ai plus de valeur " !


Ce que ces personnes essayaient de me faire comprendre en fait, c'est la différence entre l'amour que nous connaissons la plupart d'entre nous dans la société d'individu à individu et l'amour inconditionnel d'être à être ! Nous avons tous l'envie d'être unique, d'être aimé pour ce que nous sommes et être aimé plus que les autres par nos parents, notre partenaire ou nos amis ! Mais ne pensez-vous pas que c'est là la base du problème qui a fait qu'aujourd'hui on se sent privé d'amour ? A vouloir être l'unique dans le coeur de notre entourage on en fini par être critiqué, abandonné, jugé ou délaissé ... Déjà dès la tendre enfance, il y a des préférences en amour à l'école, dans les fratries, dans les bandes d'amis .... La peur du rejet nous conditionne a être dans un besoin constant de recherche d'amour des autres ! Du coup, malheureusement on fuit l'amour de soi !


Dans l'amour inconditionnel, la personne va aimer chaque part d'ombre et de lumière des êtres de la planète, tout être est unique et il n'y a plus ces différences qui créees ces conflits et ces divisions ! Nous aimons tout et nous ne ressentons aucune haine, colère, jalousie ou rancune ... Nous n'avons pas peur du rejet et de l'abandon ! Nous sommes tous liés ! Nous ne sommes jamais seul ! C'est un amour pure et libre ! Certains disent que dans ce monde, nous ne pouvons pas connaître ce sentiment, mais d'autres me disent qu'ils vivent selon cette vision chaque jour ! On aime et on pardonne à ceux qui nous on fait souffrir et nous les remercions car grâce à eux nous avons trouvé la paix intérieure et l'amour de soi ! L'amour inconditionnel est invincible. L'amour comme nous nous le percevons est fragile, diviseur, désireux et destructeur ! Mais, c'est notre façon d'aimer car personne nous a apprit à aimer inconditionnellement ! Chacun à sa propre défintion de l'amour !


Pour arriver à l'amour inconditionnel, il faut avoir parcouru de longues heures d'introspection sur soi et avoir pris conscience de ses zones d'ombres et de lumières !



En chacun de nous, nous avons une part de lumière et une part d'ombre. Nous sommes les deux à la fois ! Nous ne pourrons jamais n'être que lumière ou ombre ! C'est pourquoi, dans notre société, on nous a appris à haïr la noirceur et à idéaliser la lumière ! Nous devons être l'exemple type de la perfection incarnée pour être bien vu aux yeux de tous ! Mais on nous dit de l'autre côté que la perfectionne est innatégnable ! Donc nous cherchons à être l'impossible pour satisfaire les autres en espérant avoir un peu de leur amour mais nous nous éloignons de chercher l'amour qui est en la personne que nous sommes !


Le mal-être de l'humanité, c'est ce manque d'amour constant ! Mais avant de s'aimer soi, il faut accepter de voir ses parts d'ombres et de vouloir s'aimer ! La majorité des humains de cette planète ont manqués d'amour à un moment de leur vie ! C'est à ce moment là, le début du cercle vicieu ! Dans notre cerveau ce schéma se passe comme cela : Pour me faire accepter des autres, je leur fais plaisir et donc je m'oublis et je ne fais pas ce que j'aime .... Si j'échoue, alors je serais vu comme un raté ou un moins que rien. Si je ne fais pas plaisir aux autres, ça voudra dire que je suis un ou une égoïste qui n'aime pas les autres donc je risque d'être rejeté et plus aimé ! Bienvenu dans les messages contraignants ! Je vous rassure la majorité de la population pense comme cela ! Cela vient de notre éducation et de notre conditionnement !


Ce chemin vous a montré la direction inverse de celui que vous devez prendre pour vous aimer telque que vous êtes !


Si vous avez perdu toutes ses années à vivre dans ce schéma et en pensant que vous aimiez les autres ... alors je vous rassure de suite, essayez le chemin inverse et voyez où cela vous mène.


L'amour des autres commence déjà par l'amour de soi ! En s'aimant soi, en se respectant et en affrontant le regard des autres, nous portons un autre regard sur l'amour ! C'est l'une des première étapes.


" Amour " est un mot bien limité pour toutes les significations qu'il englobe !


Pour mon expérience personnelle, j'ai appris à m'aimé le jour où j'ai su qui j'étais. Le jour où je me suis révélée à moi-même et que j'ai vu en en moi une belle personne. J'ai donc commencé à dire non à ce que je n'avais plus envie de vivre ou de faire. J'ai affrontés le regard des autres en osant réaliser mes rêves et j'ai réussi, cela m'a donné confiance et quand j'ai commencé à sentir ma propre satisfaction intérieure et ma propre reconnaissance, celles des autres, ne m'importaient plus ! Avant de m'aimer, j'avais toujours cette impression d'être deux personnes, celle qui fait plaisir aux autres, et celle qui a des rêves et de grandes ambitions ! En réalité, je n'avais jamais connu cette personne aux grandes ambitions, j'en avais juste entendu parlé ! Cette personne aux grands rêves, c'est bien moi aujourd'hui ! J'étais simplement esclave de mes peurs je ne pouvais donc pas voir qui j'étais ! En m'aimant, je n'ai plus peur d'être trompée, déçue ou trahie ! Au contraire, je trouve que j'ai confiance en moi, ce qui fait que j'attire des personnes bienveillantes. Je n'ai pas ces craintes d'être blessée car quoi qu'il arrive je m'aime et je me respecte donc plus rien ne m'atteint ou peut m'ébranler. Cette force vient quand on conscientise que l'amour est la force la plus puissante de cette terre ! Je ne suis donc pas possésive ou jalouse avec mon copain, ni mon entourage car je leur laisse la liberté de vivre comme ils le souhaitent. Je dirais même que je n'attends pas de leur amour en retour. Lorsque je fais les choses pour eux c'est parce que j'ai choisi de les faire et parce que j'ai envie de les faire donc mon intention est bienveillante et pleine d'amour et je récolte le double de ce que je donne. Je trouve cela super !


Aujourd'hui, je ne fais plus qu'un avec moi-même et j'ai choisi d'être cette belle personne aux grandes ambitions ! Oui, aujourd'hui je peux enfin me serrer dans mes bras et crier à voix haute " GESSY JE T'AIME ". Vous pouvez vous aussi le faire. C'est un très bon exercice. La première fois que vous le faite, cela fait un drôle d'effet ! Pour beaucoup, c'est même presque impossible de le faire ! C'est pourquoi il faut passer par un processus de connaissance et d'acceptation de soi qui peut être rapide si on le veux vraiment.


Je ressens aujourd'hui plus le même amour envers chaque personne, chaque être ou animal que je rencontre ! Avant je disais, " j'aime les gens, mon chat, mon copain, mes parents " aujourd'hui, je ne pourrais même pas poser un mot sur ce que je ressens envers les autres ! Pour vous décrire ce que je ressens, c'est comme si tout ce que je vois, je touche, je mange, je respire me fais rayonner et me plonge dans un bien-être permanant ! Ma vie est merveilleuse et à un sens, ce sens je l'ai trouvé le où je me suis aimée ! Sans ma motivation, ma persévérance, l'affront de mes peurs je ne connaîtrais pas cette merveilleuse sensation !



66 vues