Plus on exprime ce que l'on ressent et ses besoins, plus un couple durera

Mis à jour : 27 oct. 2018




On a souvent remarqué que lorsque la colère nous prend c'est parce que l'on se sent blessé par rapport à une situation, une remarque mal placée, un comportement ou encore une valeur bafouée. C'est notre jugement que nous portons à la situation qui va alors générer cette émotion.


Deux réactions s'offrent à nous, soit on extériorise cette colère, soit on intériorise cette émotion.


La colère peut faire beaucoup de dégâts si elle est mal gérée.

Dans le passé, je n'ai pas toujours su gérer cette émotion car je n'avais pas les outils pour le faire ... Aujourd'hui j'ai testé la communication non violente mise en place par Rosenberg .... J'ai complètement changé mon rapport avec les autres et j'ai su canaliser cette émotion.

As-tu déjà essayé la communication non violente ?

Qu'est-ce que tu en pense ?

Ecris en commentaire !!


Nous pouvons appliquer la communication non violente avec tous nos proches.

Je souhaiterais cependant dire un petit mot à propos des relations de couple et partager mon observation.


Cela n'empêche pas que même si aujourd'hui j'ai appris à exprimer mes besoins de manière non-violente, j'ai surtout choisi de ne rien intérioriser pour moi.


Dans ma relation avec mon copain, j'ai décidé de beaucoup communiquer avec Yannick. Résultat, je ne garde pas au fond de moi des petites situations qui me procurent une émotion négative. Si on la laisse trainer elle peut devenir un grand drame. J'en parle tout de suite avec lui. Grâce à cette méthode de CNV nous avons fait régner une harmonie dès le début dans notre couple et nous nous sommes jamais emporté l'un sur l'autre.


Nous n'avons pas peur de nous dire les choses puisque nous avons la méthode pour extérioriser et tourner l'émotion négative de manière non violente.


Je pense que dans un couple il est essentiel de déterminer dès le début les valeurs qui sont importantes pour nous, et de le faire savoir à l'autre sinon un jour ou l'autre nous risquerons d'être blessé. C'est pourquoi, définir ces valeurs est essentiel pour ne pas quelles soit bafouées. Nous avons chacun des valeurs différentes. Et mes valeurs ne sont pas forcément celles de l'autre. Voilà pourquoi on peut blesser l'autre sans s'en rendre compte.


EXERCICE:

Pour cela vous pouvez dresser la liste:

- Vos propres valeurs:

Exemple: Je suis quelqu'un d'intègre, fidèle ...

- Les valeurs que vous aimeriez que votre partenaire ait :

Exemple: j'aimerais que ma copine porte en elle la valeur, l'intégrité, la fidélité ...

- Faites le bilan sur vous ?

exemple: suis-je vraiment fidèle avec mon homme ? fidèle à mes engagements ? fidèle à moi-même ?

- Faites le bilan sur lui de la même manière

- Si vous vous rendez-compte que votre partenaire n'a pas ses valeurs regardez si vous vous les avez en vous, dans ce cas travaillez plus sur vous pour renforcer ces valeurs et ensuite entretenez une discussion avec votre partenaire pour que vous puissiez lui exprimer vos besoins sur le fait que vous aimeriez qu'il respecte vos valeurs.

LA CNV

Marshall Rosenberg a construit la communication non violente (CNV) sur 4 bases :

O comme Observation

Observez mais ne faites pas de jugement de valeur et ne généralisez pas.

A éviter :  
« Tu es tout le temps en retard/désagréable/triste ».

Préférez plutôt : « Nous avions rendez-vous à 18H. Il est 18H15. J’aurais aimé être averti de ton retard. » 


« Je vois que les habits ne sont pas rangés dans l’armoire. »

S comme Sentiment

Exprimez ce que vous ressentez, partagez vos émotions.

Par exemple : « Quand j’entends ces mots, je me sens rabaissé et triste. » « Je suis triste,… »

Retrouvez le vocabulaire des émotions dans cet article.

B comme Besoin

Derrière chaque émotion, se cache un besoin satisfait (sentiment positif) ou insatisfait (sentiment négatif).

Les besoins sont à la base de la CNV car « les jugements portés sur autrui sont des expressions détournées de nos propres besoins inassouvis ».

Les identifier et les exprimés, c’est s’inscrire dans une action réparatrice.

D comme Demande

C’est la dernière étape de CNV. Il s’agit d’exprimer une demande. N’attendons pas que les autres devinent nos besoins, exprimons-les. Ainsi nous évitons de porter des jugements hâtifs autant que faux sur ceux qui nous entourent.


Si tu aimes mon travail je te propose de partager ma publication pour permettre aux personnes de comprendre comment il est simple et bon de s'épanouir intérieurement !


COACH DE VIE - PHOTOGRAPHE - INFLUENCEUR

---------------------------------------------------

YOUTUBE: http://bit.ly/2pe402H

FACEBOOK: http://bit.ly/2yyoabU

MON SITE: http://bit.ly/2BrsmeR

INSTAGRAM: http://bit.ly/2jRwSff